-----------------------------------------------------------------
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Man Who Laughs (En cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The Man Who Laughs (En cours)   Jeu 8 Mar - 2:50

SURNOM/ALIAS/PSEUDONYME DU PERSONNAGE
Nom Prénom
Jack Napier, alias Le Joker
Age
Inconnu, probablement dans la trentaine
Rang
Criminel
Compétences et aptitudes
Plusieurs gadgets inspirés des farces et attrapes, en version létale évidemment, tel que le Joy Buzzer à hauts volts, gant de box rempli de plomb et gaz hilarant provocant un rire incessant jusqu'à la mort de la victime. La formule de ce "Joker Venom" peut-être modifiée pour être mortel ou non, selon les envies du clown. Concernant sa condition physique, le Joker n'a rien d'un pugiliste. Grand et mince, il est cependant agile et lorsqu'il est contraint à se battre au corps-à-corps, il se battra de façon déloyale pour compenser ses faibles aptitudes martiales.
Personnalité
Le Joker est tout simplement fou. S'il fût autrefois un homme normal, en une seule journée son esprit devînt un miasme de pensées chaotiques et indéchiffrable et de logiques comprises par lui uniquement. Imprévisible, le Joker n'est loyal dans aucune situation, multipliant les trahisons afin de parvenir à ses fins, des fins qui n'ont en général aucun sens pour la majorité des gens. L'insanité qui l'habite est en fait une sorte de "super sanité", qui change selon les besoins du clown, mêlant et modifiant ses souvenirs, ce qui fait que le Joker a tendance à se ré-inventer psychologiquement. Mais il y a certaines choses qui ne changeront jamais: ses tendances meurtrières et sa volonté de forcer le monde à voir la vie à sa façon, il cherche absolument à prouver que la vie n'est qu'une blague cruelle et que peu de gens la comprennent, même si pour convaincre le monde, il doit tuer des centaines de personne de façon horrible et cruelle.
Costume/Physique
Depuis sa première rencontre avec Batman, Jack Napier fût déformé par les flots de produits chimiques dans lesquels il a nagé afin d'échapper au Chevalier Noir. Les liquides brûlants dans lesquels il a pataugé ont complètement blanchi sa peau. Ses lèvres devinrent rouge vif et sa chevelure bouclée devînt verte, des changement irréversibles qui furent la cerise sur le gâteau pour le psyché affaibli du Joker. Napier porte un costume violet composé d'une veste par-dessus une chemise jaune et un pantalon violet un peu ample. Le tout est complété par des souliers noir et blancs ainsi que des gants violets et parfois par un chapeau assorti. Si c'est là l'accoutrement habituel, le Joker porte parfois d'autres habits pour ses gags déments, par exemple en se déguisant en touriste lorsqu'il s'agit de prendre en photo une victime se tortillant de douleur sur le sol ...
Histoire
"Une seule mauvaise journée suffit à réduire l'homme le plus sain d'esprit à la folie."

Jamais cette simple phrase n’aura été aussi vraie que dans l’histoire de Jack Napier, un homme miséreux dont la vie fût détruite en une seule journée. Son esprit sain fût réduit à un néant de folie en seulement vingt-quatre heures, par quelques événements déterminants. Et l’un des éléments déterminants de cette histoire de folie n’était nul autre qu’un certain justicier à l’esprit troublé …

Jack Napier était un homme tout ce qu’il y a de plus normal, bien que ses conditions de vie n’étaient pas optimales. Il avait bien un travail mais avait d’autres ambitions que simple ouvrier d’usine, notamment de faire carrière en tant que stand-up comique. Il remit donc sa démission au sein d’Ace Chemicals, une usine de produits chimiques qui allaient devenir un lieu symbolique dans la vie de Jack Napier. Ainsi donc, Napier tenta de se faire valoir en tant que comique afin de subvenir aux besoins de sa femme, enceinte de leur enfant. Il se présenta à un premier spectacle qui fût un lamentable échec. Déprimé et effrayé par les conséquences de cet échec, Jack rentra chez lui, misérable, n’ayant aucune idée de ce qui l’attendait au retour. Lorsqu’il arriva finalement à son appartement, il vît le bloc entouré par des voitures de polices et un camion de pompier. Prit d’inquiétude, Napier s’empressa de rejoindre les autorités, l’un des officiers l’informant d’un accident domestique qui provoqua la mort de sa femme et de sa progéniture. Napier alla noyer sa peine dans l’alcool, dans un bar du coin.

Jack fût approché par des types louches avec qui il avait eu des contacts, à l’insu de sa femme. Ceux-ci avaient tenté de le convaincre de participer à un cambriolage, une opportunité qui permettrait au comédien raté de régler ses problèmes financiers. Le job devait être simple car il connaissait bien les lieux du cambriolage. Napier fût indécis, ne voyant plus la nécessité de tremper dans cette affaire s’il n’avait plus de famille à faire vivre. Les hommes insistèrent, finissant par convaincre Napier de devenir le Red Hood, une fausse identité d’un maître criminel qui, à l’insu de Jack, servirait à lui faire porter le chapeau pendant que ses complices prenaient la fuite. Ainsi donc, Napier et les cambrioleurs se rendirent à l’usine, prêt à dévaliser l’endroit. Cependant, le délit n’allait pas se dérouler comme prévu, car une ombre les surveillait, une ombre drapée d’une cape noire …

Cette ombre, le Red Hood et son groupe allaient y être confrontés. Le groupe de cambrioleurs se dirigea discrètement dans les couloirs de l’usine mais il y avait eu un problème dans leur plans : Jack Napier ignorait que des gardiens de sécurités avaient été ajoutés et le cambriolage avait lieu, par pure coïncidence, pendant les heures de travail de l’un des gardiens. Évidemment, le gardien tomba sur le trio de malfaiteurs et une fusillade éclata, provocant l’irruption de Batman sur les lieux du crime. Les deux complice de Jack Napier furent mis hors d’état de nuire mais le comédien raté, lui, prit la fuite. C’est sur une passerelle bordant un bassin de déchets chimiques que Batman coupa la route au Red Hood, qui recula alors que Batman se rapprochait. Jack s’appuya sur le garde-fou qui bordait la passerelle, menaçant de sauter.

« Si tu approches, je saute! »

Malgré l’avertissement de Napier, Batman s’élança, manquant de peu d’attraper la cape de Red Hood, un effort vain car Jack plongea dans un bac de déchets chimiques. Il traversa des tuyaux qui menèrent vers l’extérieur, vers un bassin où les produits chimiques furent déversés. Napier émergea du bassin, les produits lui brûlaient la peau et lui piquèrent les yeux. Il retira son casque rouge, fixant son reflet dans une flaque. C’est à ce moment que les derniers vestiges de santé mentale que possédait Jack Napier disparurent, laissant place au tourbillon de souvenirs contradictoires et de logiques irrationnelles qui allait faire de Jack Napier l’un des criminels les plus craint du monde, un maniaque dangereux et imprévisible dont même de puissants héros comme Superman lui-même allaient se méfier. Se vêtant d’un habit violet et se dotant de gadgets de farces et attrapes redoutables, Jack Napier fît place au Joker, celui qui tourmenterait Batman pendant de longues années.

Le Chevalier Noir affronta ce nouveau criminel qu’était le joker à plusieurs reprises, ces rencontres devinrent personnelles, le Joker voyant Batman comme son complémentaire. Il voyait Batman comme la seconde face de la médaille, le justicier et le clown étaient tous deux victimes de la folie mais là où le Joker se complaisait dans le chaos et la folie meurtrière, Batman, lui utilisait plutôt sa folie pour faire régner l’ordre et Napier tenta plusieurs fois de lui faire comprendre que l’ordre et la justice étaient des choses vaines mais rien n’arrêterait le protecteur de Gotham. Le Joker vît à plusieurs reprises ses plans être gâchés par le Chevalier Noir et chacune de ces arrestations le mena à l’asile Arkham, qui devînt pour lui un sanctuaire de repos plus qu’une prison, trouvant toujours le moyen de s’échapper.

Ces séjours à l’asile allaient cependant lui être profitables car une psychiatre lui fût assignée, une demoiselle blonde du nom d’Harleen Quinzel. Le Joker fût fasciné par le jeu de mot qu’il pouvait faire avec ce joli nom, qui sonnait comme « arlequin » et Harleen fût tout aussi fascinée par son patient. Le Joker démontra une autre chose dans laquelle il excellait : la manipulation. Les rencontres entre la psychiatre et le criminel se poursuivirent et, grâce aux belles paroles du Joker, Harleen développa des sentiments malsains pour son patient, sentiments qui la mèneraient vers la folie, une complète obsession pour le Joker, obsession que le clown mit à profit pour s’échapper avec l’aide de la psychiatre. Elle adopta le nom d’Harley Quiin, se vêtant d’un costume d’arlequin moulant, complété par une cagoule de bouffon et un petit masque de voleur. Armée d’un maillet, elle allait mettre des bâtons dans les roues du Chevalier noir alors que celui-ci cherchait à arrêter son ennemi juré.

C’est dans une relation houleuse que s’était lancée Harley, le Joker ne cessait d’affirmer son amour pour l’ex-psychiatre mais bien souvent son obsession pour Batman passait devant et il n’était pas rare que le Joker expulse sa dulcinée de son gang pendant une crise de nerf. Harley revenait toujours vers le clown abuseur, qui usait de belles paroles pour la rassurer, même s’il n’en n’avait rien à cirer …
Test RP
La vie était devenue belle à Gotham, du point de vu d’un certain Prince Clown du Crime, du moins. Avec l’aide d’Harley, il avait coupé la ville du reste du monde à détruisant les ponts qui menaient vers l’extérieurs, le chaos ne demandait qu’à s’installer. Rictus aux lèvres, il regardait au loin les gens en train de panique avec une paire de jumelles. Les citoyens de Gotham allaient commencer à paniquer et c’est une véritable fête qui allait s’installer en ville, une fête chaotique où la pire racaille en ville allait s’éclater alors que les civils, eux, resteraient sans doute cloîtrés chez eux, apeurés. Il ne faisait aucun doute que le Chevalier Noir aurait bien du travail en ville, le Joker et sa dulcinée étaient déjà des cas difficiles à gérer en temps normal mais au milieu d’une ville rendue folle par l’isolement, Batman aurait fort à faire pour arriver à enfermer le couple clownesque à nouveau.

-Hahaha! Regardez-moi ça! Tous ces pauvres gens qui essayent de sortir de la ville pour rejoindre leur famille aimée. Ils n’aiment pas les fêtes?

-Il ne savent pas s’amuser, on dirait!

Harley observait avec sa propre paire de jumelles, une fois n’était pas coutume, elle suivait le Prince Clown du Crime dans un autre de ses plans chaotiques qui allaient mettre à mal les habitants de Gotham City, comme s’ils n’en n’avaient pas assez subit comme ça. Gotham n’avaient malheureusement pas un taux de criminalité aussi bas que celui de Metropolis. Si la ville protégée par Superman n’était pas exempte de problèmes, la gangrène ignoble qu’était le crime n’était pas un aussi gros problème bien que c’était tout relatif, surtout pour ceux qui savaient que Lex Luthor trempait souvent dans des affaires louches. Mais Gotham, en plus des nombreux crimes courants, avait eu souvent à subir la colère de super-criminels que la police n’arrivait jamais à arrêter sans l’aide de Batman. Des individus comme Clayface, Solomon Grundy, Poison Ivy et, évidemment, le Joker … ce n’était que quelques-uns des fauteurs de trouble de la ville, bien d’autres s’activaient de temps à autre pour arriver à certaines ambitions, certains pour régler leur vendetta avec Batman, d’autres cherchant simplement à prendre le contrôle de la ville. Du haut du bâtiment où il se trouvait, le Joker remarqua des gens avec un cellulaire à l’oreille, sans doute en train d’appeler pour de l’aide. Le clown serra les dents, grognant de frustration.

-Ils veulent gâcher ma fête?? Ça n’se passera pas comme ça! Harley, prépare l’hélico, on va faire un tour!

-Aye, aye, Mister J!

Harley se rendit à l’hélicoptère posé sur le toit alors que le Joker réunissait des hommes armés transportant des explosifs, qui étaient décorés avec la trogne du clown criminels. S’il y avait une chose dont le Joker avait horreur, c’était une fête sans feux d’artifice. Mais lui et son équipe de baraqués peinturlurés allaient y remédier. La ville serait véritablement dans le chaos si tout moyen de communication et toute possibilité de divertissement étaient coupés. Il suffirait de quelques bombes bien placées dans la centrale électrique de Gotham pour ôter l’électricité ainsi que les moyens de communications par lignes téléphoniques, couplée à l’isolement, tout le monde deviendrait dingue et Gotham deviendrait une véritable fiesta chaotique et sanglante. Le Joker pouvait déjà imaginer le tout : les gens commençant à s’entre-tuer, incapable de supporter le stress d’une vie isolée dans une ville où le danger règne à chaque coin de rue, la police devenue impuissante. Même Batman ne pourrait rien faire pour remédier à la situation, il ne pouvait pas être partout à la fois et il ne pourrait pas s’occuper de tous les criminels en même temps. Évidemment, la chauve-souris pourrait très bien se pointer pendant l’installation des bombes … ce qui ne serait peut-être pas plus mal, en fait. Le Joker trouverait la vie morne sans ces joutes avec le Chevalier Noir. L’hélicoptère se posa bientôt non-loin de la centrale électrique, le feu d’artifices allait débuter bientôt.

-C’est l’heure du spectacle, les enfants! Hahahahaha!!

Les baraqués descendirent de l’hélicoptère. Les employés de la centrale sursautèrent lorsque les pores furent défoncées par le lance-grenades d’un musclé à peinture, les hommes mirent les employés en joue alors que le Joker et sa dulcinée firent leur entrée.

-Mesdames et messieurs, y’a des coupures dans l’personnel, fichez-moi l’camp d’ici! Hahaha!!

Le Joker se mit à tirer partout avec une mitraillette, les employés, paniqués, se mirent à couvert, prenant la fuite dès que l’opportunité se présentait.

-Allez m’installer ces bombes, et qu’ça « saute »!

Le Joker éclata de rire alors que les hommes allèrent installer les bombes. Aucun n’avait remarqué l’ombre qui s’était faufilé par une fenêtre et qui les surveillait. L’un des hommes installa sa bombe sur l’un des réacteurs … et fût envoyé contre un mur par un puissant coup, le sonnant pour le compte. Le Joker serra les dents. Encore lui, toujours lui … Batman se dressa de toute sa taille, son regard braqué sur le Prince Clown du Crime. C’était reparti pour une autre joute avec la chauve-souris, joute qui finirait par la mort de Batman ou par un séjour à Arkham pour le Joker et Harley Quinn.

-C’est fini, Joker.

Le Joker grimaça, toujours cette éternelle phrase …

-Tu t’répète, Bats! Tu deviens vieux? Occupez-vous d’la chauve-souris!

Les hommes restant laissèrent leurs bombes de côté, braquant leurs armes sur le justicier. Une fusillade éclata, encore une fois, Batman s’était interposé entre le Joker et ses buts et dieu sait comment ça allait finir cette fois …
IRL
Pseudo
En général "The Joker" ou "TheJoker116", selon les cas.
Age du joueur
23
Disponibilité RP
Disponible très souvent, pratiquement tous les jours.
Découverte du forum
Recherche intense sur Google.
Code du forum
Alfred est un Beau-Gosse?


Dernière édition par The Joker le Jeu 8 Mar - 20:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rakel Peleonor
Gotham Princess & Batman's love


Messages : 501

Date d'inscription : 29/11/2011

Localisation : Avec Batou


MessageSujet: Re: The Man Who Laughs (En cours)   Jeu 8 Mar - 7:40

Bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batman
Admin


Messages : 674

Age du joueur : 28

Date d'inscription : 09/10/2011

Localisation : La Batcave


MessageSujet: Re: The Man Who Laughs (En cours)   Jeu 8 Mar - 8:37


    Bienvenue à toi, nouveau membre de Gotham City Stories. Je serais l'administrateur qui se chargera de valider ta fiche de présentation en te fournissant toute l'aide nécessaire à la réalisation de cette dernière.

    Pour mener à bien ce projet, je te conseille fortement d'aller consulter notre contexte afin de connaitre la situation géopolitique régnant dans la ville sombre de notre Gotham. Le plus important concernant la validation de ta fiche concerne ta connaissance de notre règlement. Nul n'est au dessus de la loi même lorsqu'on s'est évadé d'Arkham. Pour être certain que la lecture du règlement se fasse, nous avons incorporé un code dissimulé dans le règlement. Pour être validé, il faut le code et pour trouver le code, il faut lire le règlement.

    En dehors de ces deux passages obligatoires, tu peux voir les différents groupes existants au sein du forum, les personnages les plus importants dans le contexte actuel et, dans l'éventualité où tu hésiterais sur le choix à faire pour ton personnage, tu peux consulter notre galerie de prédéfinis. Veuille toutefois à lire le préambule si tu décides d'en incarner un.

    N'oublie pas de faire un tour dans les locaux du Gotham Globe pour te tenir informer des derniers événements ayant eu lieu en ville !

    Si ces quelques liens ne parviennent pas à répondre à tes questions, surtout n'hésites pas à me poser des questions ici même ou sur ma boite de messagerie. Mon collègue, Pingouin, pourra lui aussi se plier en quatre si vous vous croisez.


__________

Je suis très satisfait de voir un joueur qui souhaite faire un Joker inspiré du premier film de Batman de Tim Burton et de l'excellente BD The Killing Joke. Il y a cependant en élément qui m'embête. Tu as considérablement agrandis, la taille de police du texte de ton histoire ce qui est inutile car la taille de texte déjà prévus dans le formulaire convient parfaitement et il n'y a rien besoin de modifier dans le HTML conçut par Pingouin, il y a juste à compléter les parties manquantes. Remet la taille de police de ton histoire à la taille prévue dans le formulaire, sinon je ne validerais pas cette partie de ta fiche.

J'espère que tu n'as pas agrandis le texte de ton histoire dans le but d'augmenter artificiellement le nombres de lignes requises pour qu'elle soit validé plus facilement sans que tu n'ais trop à te casser la tête pour écrire beaucoup...

D'ailleurs si je vérifie la taille du récit de l'histoire de ton perso dans le bon format, il fait 44 lignes pleines et n'atteint pas les 50 lignes demandées. Je ne suis pas un maniaque qui veut à tout prix 50 lignes minimum (Pingouin et moi on a choisit ce critère pour être sûr d'accueillir des joueurs qui savent raconter des histoires et qui ne font pas des sujets de 3 lignes tout simplement) mais je trouve que pour un perso de l'envergure du Joker, aussi populaire et important, il y a largement plus à raconter plutôt que de se limiter uniquement à expliquer ses malheurs du comics Killing Joke.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Man Who Laughs (En cours)   Jeu 8 Mar - 10:06

Je n'ai pas touché à la taille de la police donc je ne voit pas pourquoi la taille a changé. J'ai 6 ans d'expériences RP derrière moi donc ce n'est pas avec des coups aussi bas que j'espère m'épargner du travail. =P Sinon, j'ai fait mon histoire sur Word et ça me donnait 50 lignes, je tâcherai de compter cette marge en continuant ma fiche. J'ai résumé pas mal l'histoire du Joker mais si les criminels n'en sont qu'à leur premiers exploits dans le contexte du forum, e voit pas trop quoi ajouter. Mais d'après ce que j'ai remarqué, il y a un event impliquant Harley Quinn, j'ajouterai donc donc la belle clownette à son histoire. Smile

Puis-je poster une fiche sans utiliser le code fournit? Ça rend le tout vachement pénible, c'est sans doute cette complexité qui a fait que j'ai peut-être modifié involontairement la taille du texte.

(Concernant mon inspiration, ce sera surtout Tim Burton, Killing Joker et Batman: The Animated Series, le Joker de Heath Ledger, peut pas l'sentir >.<)

EDIT: Je viens de comprendre pour la taille, une erreur de code. Ce serait vraiment plus simple si je pouvait poster une fiche basique, sans tout ces codes qui ne servent au final qu'à rendre le tout plus esthétique.
Revenir en haut Aller en bas
Gotham City
Admin


Messages : 311

Date d'inscription : 09/10/2011


MessageSujet: Re: The Man Who Laughs (En cours)   Jeu 8 Mar - 10:43

Bienvenue,

Concernant la "simplicité" du code, ce n'est qu'un point de vue parmi tant d'autres. Il est vrai que le code de la fiche est assez complexe pour les non-initiés, je tâcherais de le simplifier dans le CSS. Personnellement, je trouve que cet esthétisme le rend plus facile à lire qu'une simple fiche sans codage.

Pour ce qui est de la taille du texte, je pense savoir ce qui cloche dans ta fiche. J'ai créé cette fiche et je sais ce qu'il y comme codage à l'intérieur. Je peux donc t'affirmer que c'est une erreur du système quand à ta façon de coder. Tu as mis un [size=18] juste après le [size=10] de base de la fiche. Cela signifie que le forum pense que ta citation en rouge est en taille 10 tandis que le reste est en taille 18. Tu as eu le contraire de ce que tu voulais. Mon collègue Batman a cru, à tort, que tu voulais nous jouer un tour.

Quoi qu'il en soit et bien que le codage de cette fiche est complexe, c'est le même type de fiche de présentation que l'on peut trouver sur de nombreux autres forums de jeux de rôle. Si toutes les personnes déjà présentes sur Gotham City Stories ont réussit à faire leur fiche, je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas réussir la tienne. Je te conseille de rédiger sur Word (ou un autre logiciel du genre) et de coller à la place des textes écrit en majuscules (ex : VOTRE AGE DANS LA VIE RÉELLE).

Pour terminer, je suis content de voir un adepte de la bande dessiné "The Killing Joke" mais comme tu ne fais que reprendre ce qu'il a dans le comics... je suis sceptique. Je n'avais que peu de détails sur la vie passée d'Oswald Cobblepot alors j'ai recherché les moindres détails de sa vie et ait inventé le reste. Tu peux imaginer son enfance malheureuse, sa rencontre amoureuse, la naissance de son enfant, le dur labeur dans l'usine Ace Chemicals, etc... Les autres joueurs seront ravis de voir ta vision du personnage et ainsi voir tes capacités de rédaction. Pour le moment, sans vouloir t'offenser, j'ai l'impression de n'avoir affaire qu'à un joueur sachant reformuler ce comics et DC Comics Wikia. Montres-nous ton talent de 6 années rp ! La fiche (et plus particulièrement le test rp) est faites pour ça !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gothamcitystories.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Man Who Laughs (En cours)   Jeu 8 Mar - 18:51

Citation :
Pour le moment, sans vouloir t'offenser, j'ai l'impression de n'avoir affaire qu'à un joueur sachant reformuler ce comics et DC Comics Wikia.

Ça m'agace un peu de me faire dire ce genre de truc, surtout par quelqu'un qui ne sait rien de moi. Je n'invente rien sur l'histoire du personnage pour en garder l'authenticité, j'aurais volontiers fait un personnage créé par moi-même mais le personnage que j'avais en tête ne serait pas validé (parce qu'elle a des pouvoirs et qu'elle vient d'une Terre alternative Razz).

Je vais m'accommoder du codage même si ça complique tout pour rien (de mon point de vue). Ma fiche sera terminée sous peu.

EDIT: Ajout dans la section histoire: la rencontre avec Harley Quinn.
Revenir en haut Aller en bas
Batman
Admin


Messages : 674

Age du joueur : 28

Date d'inscription : 09/10/2011

Localisation : La Batcave


MessageSujet: Re: The Man Who Laughs (En cours)   Jeu 8 Mar - 20:01

Ça t’agace ? Comprend notre point de vue : pour les descriptions des atouts, de la psychologie et de l’apparence de ton perso tu t’es contenté de reprendre en changeant juste un peu ce qu’on trouve sur DC comics Wikia. Pour ton histoire tu te contentes de réciter à la lettre la courte BD Killing Joke. Il est donc normal que nous soyons sceptique, tu as juste fait le minimum syndical de lignes en ne faisant que réciter une seule et courte BD, si tu regardes les fiches de l’Epouvantail, de Pingouin, de Poison Ivy ou de Mr Freeze tu constateras qu’ils ont très très largement dépassé les 50 lignes rien qu’en parlant uniquement des origines de leur persos tellement il y avait de choses à dire sur eux. Ils se sont même permis d’approfondir énormément les blancs de l’histoires de ces persos en livrant leur propre version (car n’oublions pas qu’il y a toujours de multiples versions des persos selon les auteurs en fonction des différentes BD, films, séries animées et jeux vidéo.) Et ils ont fait ça en leur restant absolument fidèle jusqu’au bout que ce soit pour la personnalité ou le style.

Même si nous en sommes au début de la carrière des persos Batman, rien ne t’empêche d’approfondir les zones grises de la vie antérieur de ton perso, ou de montrer quelques-uns de ses premiers actes dans la ville à ses débuts en t’inspirant des sources que tu as apprécié en film ou en dessin animé.

Autant nous sommes tout à fait tolérant pour des persos inventés et on acceptera quasiment tout tant que ça reste fidèle et cohérent à l’univers de Gotham City et nous serons également très indulgent pour tous les persos secondaires tel que Maxie Zeus ou Ratcatcher car ils sont peu connus et ne disposent pas d’autant de sources que les autres, autant il est normal que nous soyons exigent pour des pointures immensément connus comme un Homme Mystère ou un Joker vu l’importance qu’ils ont pour l’univers de Gotham City.

Même si le codage ne te plait pas, tu es obligé de faire avec. Tous nos membres n’ont eu aucun soucis à ce niveau, et si tu vas sur tous les forums utilisant une fiche d’inscription semblable avec du HTML (et crois-moi ils sont terriblement nombreux, voir même majoritaire sur forumactif) et bien ça sera identique, d’ailleurs eux aussi ils n’ont jamais de problèmes avec ça d’une façon générale.

Désolé si je te parais désagréable mais comme tu l’as dis justement, nous ne te connaissons pas, si ça ce peut tu es un joueur convivial, plaisant agréable, imaginatif et vraiment sympathique, mais nous n’avons aucun moyen de le savoir sauf par l’intermédiaire de ta fiche d’inscription qui nous donne un premier aperçut. Si tu te mets d’entrer de jeu à tout contester et remettre en cause, il est normal qu’on ne t’accueille pas sur un tapis rouge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Man Who Laughs (En cours)   Jeu 8 Mar - 20:41

Effectivement, je te trouve plutôt désagréable. Si tu dégages toujours une aussi mauvaise première impression, ne t'étonne pas que ce forum n'atteint pas les 30 utilisateurs connectés.

Sur ce, au lieu de me farcir les commentaires d'admins pompeux qui croient tout savoir et qui se permettent d'être chiants avec les nouveaux, je vais plutôt aller voir ailleurs s'il n'y a pas un forum moins prise de tête et qui sera géré par des gens un peu plus supportable. À la r'voyure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Bande de nazes   Jeu 8 Mar - 20:43

Rien à voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Batman
Admin


Messages : 674

Age du joueur : 28

Date d'inscription : 09/10/2011

Localisation : La Batcave


MessageSujet: Re: The Man Who Laughs (En cours)   Jeu 8 Mar - 21:00

Nous n’avons pas 500 membres car nous venons de débuter, nous sommes un forum qui réclame un minimum de lignes et qui refuse les sujets de 3 lignes, oui ce n’est pas sur ces forums là que les gens s’inscrivent en masse, de toute façon je ne vois pas l’utilité vu que l’espérance de vie de ce genre de joueurs c’est un mois à tout casser. Nous sommes également un forum batman, univers peu répandus en jeu de rôle qui n’attire pas foule car pas aussi populaire que les autres franchises comme marvel , star wars ou pirates des caraïbes. Mais à choisir entre avoir 500 membres qui restent une semaine chacun, qui font 3 lignes de RP et qui sont des boulets ou bien être condamné à ne jamais dépasser les 15 ou 20 joueurs mais de qualités qui savent raconter de formidables histoires et rester au moins un an sur un forum à taille humaine et convivial, je préfère largement la seconde option.

Ravi de ne pas te voir rester, au vu de ta fiche sans consistance qui a choisi la facilité de réciter(pour ne pas dire plagier) tu aurais fait un Joker plus que médiocre.

A propos ? Qui croit tout savoir ? ce n’est pas moi qui me vante avec une vanité ridicule d’avoir 6 ans d’expérience comme prétexte pour contester la moindre remarque, ça m’a bien fait rire d’ailleurs ce genre de vantardise, j’aurais très bien pu te rétorquer que je faisais du RP depuis 2004. Et sérieux, ça ne veut rien dire, j’ai vu d’innombrables joueurs de 16 ans qui débutait, écrire 100 fois mieux et être plus mature que des joueurs de plus de 20 ans qui écrivaient comme des pieds en plus d’être puéril tout en se vantant constamment de leur années d’expérience en RP. J’ai été admins et modérateurs sur de nombreux forums et avec cette même gestion j’ai vu les sites où j’étais dépasser les 50 joueurs comme tu dis, donc je ne m’inquiète pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Man Who Laughs (En cours)   Aujourd'hui à 9:45

Revenir en haut Aller en bas
 
The Man Who Laughs (En cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» Cours sur l'imparfait de l'indicatif
» Le grain de la bruyère; petit cours en accéléré
» cours technique femme et milonga art plus tango
» Cours de Broderie d'Art à Marly le Roi (78)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille :: Corbeille-
Sauter vers: