-----------------------------------------------------------------
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fear The Reaper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Reaper



Messages : 18

Date d'inscription : 07/08/2012


MessageSujet: Fear The Reaper    Lun 27 Aoû - 23:08

The Reaper
Nom Prénom
CASPIAN Judson
Age
64 ans
Rang
Criminel
Compétences et aptitudes
Etant plus jeune, Judson Caspian était un athlète d'exception et son niveau de forme physique semble aujourd'hui dépasser celui de ses trente ans. Sa force, son endurance et ses réflexes sont légèrement surhumains pour autant il ne peut soulever des voitures ou encaisser des tirs d'armes lourdes.
Il se déplace plus vite qu'un humain ordinaire mais son agilité n'égale en rien celle d'un Batman ou d'une Catwoman. Sa discrétion, en revanche, n'a rien à envier à celles des autres vigilantes masqués de Gotham et il est particulièrement versé dans l'art d'apparaître dans le dos de ses proies.
Au delà de ses capacités physiques, Judson est un pratiquant chevronné d'arts martiaux et un excellent combattant de rue. Son style de combat est très sobre, presque "mécanique", sans la moindre fioriture et semble à mi chemin entre du close combat et de l'aïkido. Pour ajouter à son potentiel destructeur, il est aussi habitué à frapper les points sensibles du corps humain et dispose de connaissances anatomiques approfondies.
Caspian est un bon tireur (rien de surhumain là dedans) mais son véritable domaine d'expertise avec des armes est celui de ses faux. Ces armes sont comme des extensions naturelles pour lui et il s'en sert avec une précision effrayante.
Personnalité
Jusdson Caspian est un homme à double visage ; aux yeux du monde il reste un être courtois, cultivé et distingué ainsi qu'un père aimant. En réalité, l'homme qu'il fut, un homme doux et généreux, est mort en même temps que sa femme il y a de nombreuses années. La seule éteincelle de vie dans cette coquille vide est celle du Reaper, une machine de mort et de vengeance conçue pour traquer les criminels et délinquants et instaurer en eux autant de peur et de souffrance que possible.
Batman rend la justice à Gotham, le Reaper n'a que la mort à offrir. Malgré cette sinistre vision de sa "mission", Judson est un tacticien habile et un vigilante expérimenté capable de bien plus de prudence que ce que la chauve souris n'en use habituellement. Ses seules faiblesses sont son amour pour sa fille, Rachel, et son goût immodéré pour la mise à mort de ceux qu'il juge "néfastes". Le Reaper ne délait que rarement les meurtres qu'il entend perpétrer et s'il le fait ce ne sera qu'à contrecoeur et pour peu de temps.
Costume/Physique
Judson est en civil un homme à l'air avenant et distingué que l'on prendrait aisément pour un parfait représentant de l'élite de la bourgeoisie pourtant, quand il ne joue pas cette comédie, son regard est froid et son visage est dur. Les personnes les plus observatrices peuvent noter que sous ses beaux costumes trois pièces, une musculature imposante, de larges épaules et des mains dignes de celles d'un boxeur poids lourd sont en fait bien moins rassurantes que ce que cet homme de presque deux mètres veut bien le laisser paraître.

Le costume du Reaper est une armure rouge sombre bardée de pointes dont les rares reflets rappellent la couleur du sang. Sa cape noire descend jusqu'au sol et semble avoir été rongée par le temps. Elle cache d'ordinaire totalement son armure et laisse juste paraître, enfoncé dans une capuche, son casque en forme de crâne humain dont il manquerait la mâchoire inférieure. Une pâle lueur virant parfois au rouge sang apparaît au fond des orbites vides de ce crâne et un modulateur de voix lui donne un ton surnaturel semblant venir d'outre tombe.
Ce casque protège le Reaper des attaques sensorielles (sons trop violents, lumière aveuglante...) et des environnements toxiques en filtrant l'air qu'il respire tout en offrant une excellente vision nocturne.
L'armure lui permet d'encaisser des coups d'armes légères sans broncher. Les articulations sont renforcées et ses phalanges, coudes, genous et épaules sont équipés de façons à augmenter les dégâts qu'il cause en frappant (à l'aide de pointes et de protubérances en métal).
Le Reaper dispose de deux faux qui sont fixées dans son dos et qu'il peut saisir à tout moment. Ces armes sont assez tranchantes et résistantes pour couper des canons de pistolets, des chaines ou des gilets pareballes. Un pistolet de gros calibre est incorporée dans la garde de chacune de ces faux et peut tirer des projectiles perce blindage, explosifs ou gazeux.
div>
Histoire
L'histoire de Judson Caspian est celle d'un homme à qui tout semblait réussir, celle d'un être raffiné, cultivé et généreux qui prenait soins des siens et n'attendait rien en retour. Issu d'un milieu favorisé de Gotham, Judson ne manqua jamais de rien et se passiona très tôt pour les sports, les sicences, les arts et la médecine. Avide de connaissances et dôté d'un esprit tolérant, il étudia et voyagea aussi longtemps et aussi loin que la fortune familliale le lui permit. Peu de détails de cette vie de rêve sont connus car peu de gens ayant côtoyé Caspian à cette époque sont encore en contact avec lui et tous ignorent ce qu'il est devenu.
Comme d'autres avant lui, Judson rencontra une femme qui fut l'amour de sa vie et qu'il épousa pour fonder une famille. Ce couple à qui tout semblait devoir réussir eut une enfant, Rachel et tout aurait pu continuer ainsi... mais il n'en fut rien. Plus de trente ans avant le meurtre de Martha et Thomas Wayne, un autre couple fut victime d'un voleur armé qui tua la femme de Caspian sous ses yeux avant de prendre la fuite. Autre, temps, autres moeurs et autre homme, Judson devint en retour un vigilante macabre et meurtrier qui allait terroriser les bas fonds de Gotham.
La richesse et l'exceptionnelle condition physique de Judson Caspian servir sa sombre détermination à faire payer les délinquants et les criminels de la ville qui lui avait pris sa femme. Pour épargner sa fille et être sûr de pouvoir l'élever, il décida de garder l'anonymat et fabriqua un costume de combat assez sinistre pour instaurer la peur à ceux qu'il blâmait pour le drame qu'il avait vécu. Le Reaper naquit ainsi au beau milieu d'une ville qui n'était en rien préparée à une telle menace. Intelligent, méticuleux et impitoyable, le Reaper commença la plus meurtrière des croisades jamais menée contre le crime et en peu de temps, des dizaines de cadavres furent retrouvés, le plus souvent après avoir été tailler en pièces par ses faux.
Très vite, la presse tenta de s'emparer de l'affaire mais personne n'avait survécu aux attaques du Reaper pour en donner ne serait-ce qu'une vague descritpion ; Caspian était prudent et la plice ne disposait que de peu de moyens pour relever des traces et indices. Le seul point commun des victimes était qu'elles étaient toutes des délinquants ou des criminels ; la plupart étaient armés et quand ils avaient eu le temps de se servir de leurs armes, aucune trace de sang autre que le leur n'était trouvé sur les lieux des crimes. A une époque où les super héros et les criminels n'étaient que des créations de dessinateurs pour adolescents, personne n'aurait pu penser sérieusement qu'une telle chose fut possible et même si les bas fonds de Gotham envisagèrent cette idée comme l'on aurait parlée d'une légende urbaine ; la presse refusa de se laisser aller à une telle appellation. Le "Reaper", comme les journalistes et l'ensemble de la population de la ville le surnommait, ne fut pour tous qu'un tueur en série diablement rusé, violent et chanceux.
Les policiers, quoique peu satisfaits d'être qualifiés d'incapables à arrêter le Reaper, ne firent en fait que peu d'efforts pour stopper ce tueur insaisissable qui ne tuait que ce qu'ils considéraient pour la plupart que comme des individus nuisibles et dangereux. Le manque de moyens, la complicité passive de certains agents et l'intelligence du Reaper tinrent donc la police en échec et assez vite, le Reaper dépassa la soixantaine de meurtres. Cette sanglante série semblait impossible à arrêter pourtant tout pris fin aussi brusquement que cela avait commencé.
La raison de la fin de cette folie meurtrière ne fut connut de personne d'autre que du Reaper et de Alan Scott, l'homme qui stoppa le monstre de Gotham. Alan était le premier Green Lantern, un justicier masqué totalement inconnu de la population et habituellement en charge de stopper des menaces cosmiques avant qu'elle ne pussent frapper la Terre. La présence de la Lantern avait peut-être été complétement fortuite mais Judson attira son attention en tuant devant lui un jeune voleur à la tire ; quand la tête du jeune homme roulant au pied de Scott, alors en civil et avant qu'il n'ait eu le temps de lui même maîtriser son agresseur, il décida de mettre fin à cette folie. Un bref combat s'engagea et Caspian fut largement dépassé par les pouvoirs du gardien cosmique, à tel point qu'après avoir constaté l'inutilité de son armement, il dut se résoudre à prendre la fuite. PRis de court et talonné par Green Lantern, le Reaper lui lança une de ses armes de secours d'alors au visage, un nunchaku ; dnas le cague espoir de distraire son attention assez longtemps pour se cacher dans les ombres. Contre toute attente, cette attaque désespérée eut une effet bien supérieur à ce que Judson eut cru possible : l'arme de bois ignora le champ de force du super héros et le frappa en plein visage, le sonnant et le forçant à se protéger dans une bulle et à prendre de l'altitude pour réprendre ses esprits. Le Reaper en profita pour disparaître et rejoindre la planque qu'il avait ménagé dans son appartement.
De retour chez lui, Judson s'imagina à tort que ce Green Lantern était un habitant de Gotham, ou pire, un mercenaire engagé par ceux qu'il traquait et qu'il risquait de le recroiser tôt ou tard. Conscient de la différence de pouvoirs qui les séparait, Caspian emmena Rachel avec lui et partit vivre en Europe ; là bas, il pourrait s'occuper de sa fille et peut-être même reprendre le cours de sa vie. Ce fut d'ailleurs exactement ce qui se passa et le calme de l'Europe de l'Ouest permit au Reaper de rester en "sommeil".
Les années passèrent et Rachel devint une adulte qui finit par quitter le foyer familial. Laissé seul avec sa doublie identité, Judson ne tarda pas à parcourir le monde, usant de sa fortune pour s'assurer de pouvoir redevenir ce qu'il avait cesser d'être durant presque vingt ans. Face aux outrages du temps, le Reaper, qui restait un formidable adversaire pour à peu près n'importe quel être humain reprit prudemment et parcimonieusement sa sinistre besogne, ensanglantant brièvement plusieurs villes de part le monde sans jamais y rester assez longtemps pour laisser s'installer sa réputation qu'il ne tenait pas à voir renaître de ses cendres. Des décennies de pratiques martiales et sportives l'avaient laissé capable de bien des tueries mais il savait que sa prochaine rencontre avec un individu doté de pouvoirs surnaturels seraient la dernière aussi décida-t-il d'user sa fortune pour recouver sa jeunesse, voir même pour dépasser ses limites.
Cette quête dura plus de dix ans et faisait suite à une vingtaines d'années de recherches menées pendant qu'il élevait sa fille et Caspian finit par trouver ce qu'il convoitait. Nul ne sait s'il eut recours à l'Armée des Ombres, à la science ou même au deux ou encore à tout autre moyens pourtant le résultat fut à la hauteur de ses espérances. Judson ne put recouvrer son apparence de jeune homme mais ses moyens lui revinrent et peut-être même plus encore. Malgré ce regain de puissance, le Reaper resta discret et ses actvités meurtrières ne furent, en l'espace de ses trentes années écoulées, qu'un pâle reflet des atrocités qu'il avait perpétré.
Rongé par le souvenir de sa femme disparue et par l'incontestable pérénité du crime à Gotham City et dans le reste du pays, Judson prit sur lui de ne pas redevenir le Reaper ; pour sa fille et pour que jamais elle n'eusse à souffrir des choix qu'il avait fait. Cette bonne résolution fut mise à mal quand Rachel décida de revenir s'installer à Gotham, afin de vaincre les démons du passé et faire sa vie dans cette ville qui avait pris celle de sa mère trente ans plus tôt. Judson, qui ne pouvait se résoudre à contraindre sa fille à suivre sa volonté, la laissa donc faire et se jura de veiller sur elle en secret. Cette surveillance fut faite essentiellement par des visites et Caspian refusa de s'installer lui même à Gotham où il avait gardé en l'état son appartement d'antan ; il pensait que revenir à temps plein dans cette ville le pousserait à redevenir le Reaper ; ce qu'il voulait absolument éviter... cette inquiétude allait vérifier sa légitimité sous peu.
Ce fut lors d'une de ses visites à Rachel, que Judson, lors d'une balade nocturne, fut le témoin d'agressions, de larcins et de vols comis visiblement en toute impunité. Un vigilante nocturne avait fait son apparition peu de temps avant son retour mais ce Batman ne semblait concentrer ses efforts que sur la pègre de Gotham et il ne versait pas le sang. Autre, temps, autre moeurs et autre hommme...
De retour chez lui, seul dans son appartement, Judson prit la décision de redevenir ce qu'il était vraiment et d'apprendre aux bas fonds de Gotham à avoir peur du Reaper...
Test RP
Rachel venait de le quitter et Judson se forçait à ne pas repenser à ce qu'il avait vu de son regard expert durant leur sortie en ville. Partout, il avait vu des jeunes et des moins jeunes se comporter comme si la ville leur appartenait, comme si rien ne pouvait les stopper dans leurs larcins. Des insultes aux passants, des dégradations mais aussi des vols et des agressions... et personne n'avait rien fait. La police n'avait pas changé, en sous effectifs et confrontée à des adversaires connaissant les limites à tenir face à elle pour pouvoir agir en toute impunité. Cette impunité le rendait fou ; ça le rongeait et cela l'avait rongé d'ailleurs toute la soirée.
Rachel lui avait présenté l'une de ses amies, le docteur Leslie Thompkins, une femme de l'âge de Judson, belle et instruite ; elles travaillaient ensemble pour aider les défavorisés à se réinsérer. Il les avait écouté et avait discuté avec elle, se montrant à la fois fin et charmeur, un véritable homme du monde. Il se souvenait les avoir fait rire et les avoir distraite alors qu'il s'était vu en train d'éventrer cet adolescent qu'il avait aperçu depuis la terrasse du restaurant, en train de voler un autoradio. Il avait même fait semblant de se montrer touché par un compliment de Leslie alors qu'il avait entendu dans sa tête le son des os craquant et de la chaire déchiquetée par ses faux. Il avait alors fixé les deux femmes avec un sourire avenant et les avait distraites de plus bel du récit de l'un de ses nombreux voyages.
Sur le chemin du retour, alors qu'il les raccompagnait, Judson avait aussi aperçu ce dealer qui vendait à des gamins voulant entrer dans une boite de nuit. Puis il avait vu ce clochard battu par des brutes pour le convaincre de les laisser assurer la protection qu'il refusait de leur payer. Ils étaient arrivés devant chez le docteur Thompkins à qui il fit un baise main sans voir autre chose que les têtes qu'il aurait dû trancher quelques minutes plus tôt. Rachel l'avait embrassé quand il l'avait laissé à sa porte et il l'avait serré contre lui paternellement alors qu'il se repassait les lieux où trouver ces moins que rien qui polluaient les rues de la ville où sa fille était revenue.
Puis la porte de Rachel s'était fermée et Judson était rentré chez lui à son tour ; faisant mine d'ignorer les prostituées qui lui offrir leurs services aux angles de divers rues. Il avait vu leurs souteneurs qui attendaient au chaud dans des bars ou même à la fenêtre de leurs appartements. Et maintenant il était revenu dans son vaste et luxueux hôtel personnel où rien n'avait bougé depuis trente ans.
Alors qu'il allait poser son manteau et laisser à d'autres le soin de ramener l'ordre dans les rues de Gotham, Judson abaissa machinalement une lampe murale en forme de torchère de cuivre et un panneau coulissa en silence. Il savait ce qu'il y avait derrière et se surprit à penser qu'il ne devrait pas tourner la tête pour le regarder ; et il n'écouta pas ce sage conseil. Le costume du Reaper était là, intact et impeccablement conservé. Le casque aux orbites vides le contempla autant que Judson le contempla puis il serra ses poings en affichant l'expression d'une tristesse et d'une frustration insondable... avant que son visage ne redevinsse froid et que son regard ne se vide.
Dans le long couloir de l'hôtel particulier, le panneau se referma sur une alcôve vide et une grande silhouette capée de noire au sinistre crâne de métal se mit en mouvement, sans un bruit, comme une ombre... comme un le souvenir d'un vieux cauchemar.

Cette nuit, Gotham allait réapprendre à avoir peur du Reaper...
IRL
Pseudo
Celui du pseudo, " Reaper", fera très bien l'affaire ^^
Age du joueur
36 ans
Disponibilité RP
plusieurs fois par semaine en temps normal.
Découverte du forum
Annuaire Topsites
Code du forum
ok by Rak'


Dernière édition par The Reaper le Lun 21 Jan - 15:41, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakel Peleonor
Gotham Princess & Batman's love


Messages : 501

Date d'inscription : 29/11/2011

Localisation : Avec Batou


MessageSujet: Re: Fear The Reaper    Mar 28 Aoû - 20:09

Bienvenue parmi nous, c'est un... Bon on va pas aller jusque là, après tout, tu vas finir, toi aussi, par vouloir me tuer, moi pauvre petite créature innocente chargée de la correction de ta fiche.

Je vais simplement commencer par le test rp, pas spécialement long mais terriblement efficace, j'aime ton style, vraiment, ça me donnerait presque envie de croiser ton Reaper dans une ruelle sombre (presque ein Laughing )

Ton histoire semble bien construite et correspondre au personnage (bien que je ne le connais pas très bien à vrai dire )

Bref, tout ceci pour dire que tu es validé il ne te manque que ton petit vava

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Reaper



Messages : 18

Date d'inscription : 07/08/2012


MessageSujet: Re: Fear The Reaper    Mar 28 Aoû - 22:07

Merci et bravo pour la rapidité Very Happy Je n'avais pas encore eu le temps de relire ma fiche et donc, de corriger les fautes de frappes Embarassed ce que je suis en train de faire Rolling Eyes

L'histoire est celle du Reaper, dans les grandes lignes, et je l'ai modifiée pour coller à celle du forum. Les modifications sont issues d'une discussion avec l'ancien staff et elles ne dénaturent pas le personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batman
Admin


Messages : 674

Age du joueur : 28

Date d'inscription : 09/10/2011

Localisation : La Batcave


MessageSujet: Re: Fear The Reaper    Mer 29 Aoû - 5:51

Félicitation pour ta validation, et bienvenue sur le forum Batman


Par-contre, je pense que tu as inséré le lien de ton image dans le mauvais champs, d'où une résolution en 125 pixels par 200 au lieu du 200 par 320 ("lire l'avatar d'un autre site" et non "lire l'avatar d'une URL"). C'est une confusion très fréquente, ne t'inquiète pas Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Reaper



Messages : 18

Date d'inscription : 07/08/2012


MessageSujet: Re: Fear The Reaper    Mer 29 Aoû - 21:17

Merci, j'ai pu corriger ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joker



Messages : 111

Date d'inscription : 25/07/2012

Localisation : Partout et nulle part =D


MessageSujet: Re: Fear The Reaper    Dim 2 Sep - 6:33

Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Reaper



Messages : 18

Date d'inscription : 07/08/2012


MessageSujet: Re: Fear The Reaper    Dim 2 Sep - 12:53

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fear The Reaper    Aujourd'hui à 9:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Fear The Reaper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Grande Faucheuse!
» Guitar Hero III [Xbox360, WII, PS2 & PS3]
» Fear Itself : Dark Memories
» Bleach 325: Fear for the fight
» E.M. Forster: Where the Angels Fear to Tread (Monteriano)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Inscriptions :: Fiches validées-
Sauter vers: