-----------------------------------------------------------------
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sélina {J'me sens tellement... Miaoow [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catwoman

avatar

Messages : 29

Date d'inscription : 10/06/2012


MessageSujet: Sélina {J'me sens tellement... Miaoow [Terminé]   Mar 25 Déc - 16:39



Sélina Kyle






? 31 ans
? Célibataire
? Voleuse professionnelle
? Américaines
? Criminelle
? Un baiser aussi ça peut être mortel, si on y met son coeur
Catwoman

Ma personnalité

Sélina est une femme très difficile à cerner, elle semble avoir une double personnalité. Sélina est changeante, très joueuse. Elle adore brouiller les pistes, jouer au chat et à la souris avec les autorités. Sélina est courageuse et elle aime les défis. Elle en deviendrait parfois tête brûlée et peut être particulièrement têtue lorsqu'elle a une idée en tête. Rien ni personne ne pourra la faire changer d'avis si cela lui arrive. Elle est loyale et fidèle, en amitié comme en amour et elle ne laissera jamais ses proches dans le besoin. Mais, étant une femme assez secrète, elle a dû mal à affronter ses sentiments, notamment à l'égard de Bruce Wayne, et préfère fuir. Elle est très intelligente et n'hésite pas à utiliser la séduction pour parvenir à ses fins, jouant sur son image de femme fatale. Rancunière et susceptible, elle garde en mémoire les offenses et les fera payer à l'intéressé parfois des années après. La vengeance est un plat qui se mange froid...
Sélina est une excellente combattante. Elle excelle au corps-à-corps. C'est également une séductrice hors pair. Elle sait jouer la comédie à merveille, elle peut conduire des véhicules comme voitures et motos.
Concernant ses hobbies, Sélina aime beaucoup sa solitude. Elle apprécie passer quelques heures à lire un bon roman, science-fiction et polar ont sa préférence. Sinon, elle s'entraîne énormément, plusieurs heures par jour. Sélina ne rechigne pas non plus à l'idée d'un bon cinéma. Par contre, vous ne la verrez jamais faire du shopping, à moins que la nécessité ne soit urgente. Elle préfère de loin voler que payer !



Mon Physique/ Mon costume

Ca, on peut dire que Sélina est une femme qui ne laisse personne indifférent sur le plan physique ! Il suffit de la regarder et de la contempler pour être ébloui. Sélina est une jolie femme, sinon vous vous doutez bien qu'elle ne plairait pas autant à la gent masculine.
Le visage est-il le reflet de l'âme ? La jeune femme ne serait guère lésée dans ce cas. Son visage est grave mais ouvert, on sent que c'est une femme qui reste à l'écoute des autres. Des pommettes bien dessinées, des joues d'une couleur diaphane, des lèvres délicates font d'elle une jolie fille, il n'y a pas de doute.
Ce qui frappe d'abord chez Sélina, ce sont ses yeux. Des yeux d'un brun tirant sur le noir. Un regard envoûtant, ressemblant à une larme de ciel. Mais ne vous y trompez pas, Sélina n'a pas toujours un regard charmeur. Aux heures de la colère, ses yeux se chargent d'électricité semble-t-il et peu nombreux sont ceux qui peuvent affronter ce regard. Ses grands yeux transmettent toutes ses émotions. Sélina est un livre ouvert. On peut savoir ce qu'elle pense, quand on la connait bien.
Sa chevelure est de toute beauté. Ses cheveux sont longs, épais et soyeux. Cependant, elle préfère les porter attachés ou les couper à la garçonne. Elle est naturellement brune mais se teint régulièrement les cheveux. Elle apprécie se nouer les cheveux, réalisant des coiffures excentriques et compliquées.
La belle a un nez fin, aux ailes que l'on dirait ciselées par les sculpteurs grecs. Une petite moue peut provoquer un froncement de cet adorable appendice, lui donnant l'air d'une gamine contrariée.
Les lèvres de Sélina sont de toute beauté. Charnues et pulpeuses, nul ne peut résister à son sourire qui laisse apparaître des dents blanches parfaitement alignées. Sa bouche est comme un fruit que l'on meurt d'envie de croquer...
Enfin, le corps de la jeune femme n'a que peu de défauts. Disons que ses défauts et disproportions la rendent plus charmante encore. Altière, fine et élégante, elle a une démarche féline. Son port de tête altier la fait ressembler à une Reine, même lorsqu'elle est habillée de façon simple. Des bras délicats et cependant vigoureux, une poitrine relativement importante, une taille de guêpe, des hanches dont la cambrure subjugue, et enfin de longues jambes parfaitement galbées. Que dire de plus ?

Son costume est fait de cuir principalement, de cuir très souple qui moule son corps et lui permet des mouvements amples. Elle porte toujours son fameux fouet qui lui sert d'arme comme de moyens pour se suspendre dans le vide. Ses oreilles sont en réalité des lunettes qu'elle rabat sur sa tête et lui permette de voir en pleine nui.


Mon passé

C’était en 1983. Je ne me souviens pas grand-chose de cette époque lointaine. Mais je n’ai pas oublié la neige. La neige de mon beau pays. Elle tombait fort cette nuit-là. Le froid resserrait son étau de glace autour de Gotham. La belle ville de l’ombre. Une pauvre maison entouré d’un mur en ruine semble couverte de sucre glace. Dans cette pauvre chaumière résonne les cris d’une femme. Une femme qui, pour une fois, n’est plus une moins que rien, une pauvre fille, mais seulement une femme qui souffre des douleurs de l’enfantement. Maria Kyle. Ainsi donc, en cette nuit, cette femme s’agrippe au bras de son époux tandis que la sage-femme guide ses efforts pour la délivrance. La sueur perle le long de son front tandis que son visage, contracté par la lutte, se crispe. Et soudain, un cri vibrant déchire le silence. De petits poumons aspirent goulûment l’air. Le bébé est vivant et en bonne santé. La mère soupire et tend les mains vers son enfant, tandis que le père sourit, prenant le nourrisson dans ses bras.

Une fille. Elle est magnifique, ma chère épouse.

La femme sourit tendrement et caresse le visage de son bébé. Elle la berce et l’embrasse. Elle murmure alors :

Bienvenue, Sélina…

*******

Ce sourire… Ce fameux sourire de sa mère le jour de sa naissance s’avéra être le seule que Sélina put jamais voir. Sa mère se détourna rapidement d’elle. Elle fuyait ce quotidien morbide, un époux ivrogne qui tentait de la frapper dès qu’il avait un peu trop bu. Elle n’avait qu’indifférence pour sa petite fille. Sélina était pourtant belle comme le jour et gentille. A croire que l’environnement nous conditionne pour toujours. Sélina avait parfaitement compris que lorsque son père avait trop bu, il était préférable pour elle de se cacher dans un endroit où il ne la trouverait pas. Elle sortait également de nuit et ce fut un miracle si rien ne lui arriva pendant son enfance. Une enfance pauvre, misérable, moquée par les autres enfants qui connaissaient la vérité sur sa famille. Sélina eut droit à des sobriquets forts peu obligeants. Mais elle avait l’art de rester stoïque, de ne jamais répliquer. La vengeance est un plat qui se mange froid… Jusqu’à ce fameux jour… Sélina revenait de l’école. Elle était encore jeune. Rentrant dans la maison, elle tomba nez à nez avec le corps sans vie de sa mère. Elle s’était pendue au milieu de la cuisine. La petite fille resta immobile, semblant inerte. Elle ne cria pas, ne pleura pas. Elle ne décrocha pas un mot durant de nombreux jours. L’enterrement eut lieu rapidement et fut terne et sombre. Quelques personnes étaient présentes. Le père de Sélina, complètement aviné, titubait entre les rangées de tombe avant de s’effondrer comme une loque devant celle de sa femme. Il ne survécut guère longtemps au décès de son épouse. Son foie ne tint pas le choc et il mourut un an plus tard de cirrhose. Sélina ne le pleura pas et ne fut nullement choquée. C’était une petite fille calme, triste mais dans ses yeux brillait un feu qui semblait ne jamais devoir s’éteindre.

*********

La jeune fille plissait les lèvres dans une moue boudeuse.

Vous comprenez bien, mon enfant, que nous ne pouvons vous garder. Pas après ce que vous avez fait.

Sélina avait grandi et atteint les portes de l’adolescence. A la suite de la mort de ses parents, elle avait été placée dans un orphelinat, et se trouvait à présent dans un foyer, tenu par des bonnes sœurs et des prêtres. Elle se tenait assise, bien sagement sur sa chaise, en face du père supérieur. Ce dernier l’observait avec un air contrarié. Sur la table reposait la Bible qui appartenait à une de ses camarades et que Sélina avait dérobée. La jeune fille ne semblait pas avoir conscience de son geste. Elle balançait ses jambes tranquillement de gauche à droite, semblant absente.

Avez-vous au moins quelque regret de votre geste ?

Sélina plongea son regard noisette dans celui du prêtre et se contenta de hausser les épaules d’un air peu amène. L’homme se leva alors et vint s’asseoir à côté de la jeune fille.

Sélina, votre âme risque beaucoup, j’ai à cœur de vous sauver du pêché, mon enfant. Si vous faites une bonne action, soyez assurée de trouver en moi un protecteur…

La jeune fille ne comprenait pas. Le prêtre posa sa main sur son genou dans un geste qui se voulait certainement de réconfort, pensa-t-elle. Elle avait tort. La main du prêtre était en train de remonter lentement le long de sa cuisse. Sélina le repoussa. La réponse ne se fit pas attendre. Une gifle magistrale la cloua au sol. L’homme était littéralement furieux.

Tu n’es qu’une petite catin qui me doit la vie ! Ne te rends-tu pas compte de la chance que tu as ! Je n’exige que ce qui me reviens de droit !

Il se jeta sur elle, faisant tomber au passage des objets sur le bureau. Se débattant et griffant, Sélina tentait d’échapper à son bourreau mais elle n’en avait pas la force. Elle finit par attraper un presse-papier à côté d’elle et frappa violemment sur le crâne de son agresseur. Il retomba inerte. Elle eut peur. Se rapprochant, elle sentit un léger souffle devant ses lèvres. Non, il n’était pas mort. Elle devait partir… Et vite. Elle quitta ainsi le foyer pour ne jamais y revenir…

**********

L’ombre se glissait lentement par le trou dans le mur d’une riche propriété. Il était très tard et l’endroit était désert. La jeune femme qui se glissait subrepticement par la porte d’entrée qu’elle venait de verrouiller, c’était Sélina. Elle avait bien grandi depuis sa fuite du foyer. Elle avait vécu dans la rue et avait fini par faire la seule chose qu’elle sache vraiment faire. Voler. Dérober des objets de valeur. Elle entrait à présent dans la maison d’un riche propriétaire, connu pour son goût de l’art et possédant de sacrées belles toiles. Sélina avait déjà nombre de cambriolages à son actif. Elle volait les bijoux, les objets d’art. Silencieuse et immobile, elle se dirigea vers le salon. Elle contempla les statues, qu’elle ne pourrait de toute façon pas emporter vu leur poids, les tableaux ainsi que le coffre-fort qu’elle n’aurait aucun mal à forcer. En passant devant le mur du bureau, elle s’arrêta devant une lumière rouge clignotante. Elle resta immobile, déchiffrant ce qui s’affichait sur l’écran de l’appareil :

« Alarme silencieuse déclenchée. Intrus détecté. Commissariat contacté. »

Et merde !!!

Elle fit demi-tour, mais au lieu de ressortir par la porte, elle passa par la cuisine dont elle entrouvrit la fenêtre et par laquelle elle sauta. Bien lui en prit. Des hommes entraient déjà par la porte d’entrée. Elle avait eu chaud. Beaucoup trop chaud. Les limiers qui étaient derrière elle la serraient de trop près. Elle devait absolument se faire oublier… Mais comment ?

Alors, ma belle, qu’est-ce que t’en dis ?
C’est d’accord, Stan.

Stan était un gaillard coriace, avec un sourire charmeur et une gueule d’ange. Un proxénète consciencieux. Et qui tenait à son business. Peu importe d’où venaient les filles, pourvu qu’elles soient saines et qu’elles fassent bien leur boulot. Leur passé, il s’en fichait pas mal. Et cela convenait parfaitement à Sélina. Elle voulait se faire oublier. Et elle le fit tellement bien que durant de nombreuses années, elle oublia totalement la voleuse qui sommeillait en elle. Dominatrice, elle reçut son fameux fouet par un de ses clients familiers. C’était un soir plutôt calme, le client se faisant rare. Sélina, en tenue suggestive, prenait un verre en attendant au bar. Une jeune fille blonde, d’une grande beauté, s’y tenait, non loin d’elle et ne semblait pas du tout à l’aise. Vraisemblablement une nouvelle. C’était toujours difficile au début et puis on s’y faisait. Sélina la contempla un moment. Plusieurs hommes entrèrent alors dans le bar et chacun se dirigea vers une fille. La jeune blonde fut accostée sans vraiment avoir le choix par un homme en état d’ivresse avancé. Elle eut un mouvement de recul mais l’homme, déchaîné, semblait vouloir consommer sa « récompense » sur place. Un claquement à quelques millimètres de son oreille le fit sursauter et stopper son geste. Il se retourna, cherchant d’où provenait ce bruit. Son regard rencontra alors celui de Sélina, le fouet à la main.

Dis-moi, mon lapin, ça ne tenterait pas une femme d’expérience pour ce soir ? Hum ?

L’homme abandonna bien vite la jeune fille blonde qui adressa un regard de soulagement à Sélina. Cette dernière monta avec son client dans les salles réservées. Elle le fit tomber lourdement sur le lit et se jeta sur lui. Et ce qu’elle avait prévu arriva. L’homme, bien trop aviné pour être capable de quoi que ce soit, s’endormit lourdement, tandis que la jeune femme le délesta de quelques billets avant de redescendre dans le hall. Elle se rassit à côté de la jeune fille.

Merci beaucoup…
Pas de quoi, fais attention sur qui tu tombes, et n’hésitez pas à t’imposer.
Je saurai m’en souvenir, merci beaucoup…..
Sélina. Sélina Kyle.
Holly Robinson.

C’est ainsi que les deux femmes se connurent. Une grande amitié devaient naître entre elle, Sélina ne cessant de protéger la jeune fille.

*********
Il ne fallut pas longtemps à Sélina pour regretter le temps des cambriolages. Il faut croire qu’elle avait le vol dans le sang. Ce qui la décida à reprendre le collier ? Batman. Elle vit à la télévision les exploits de l’homme chauve-souris et la solution lui apparut évidente. Dissimulée derrière un masque, elle pourrait s’adonner à ses activités illicites sans être inquiétée. Mais quel animal choisir ? Elle n’eut pas longtemps à y réfléchir. Le chat. Le chat indépendant et autonome, capable de faire patte de velours et de griffer la seconde suivante. Ce serait parfait. Elle se confectionna un costume dans le plus grand secret. Seule Holly était au courant de sa double identité. Et elle reprit les vols et les cambriolages. Ce fut lors de ses petites affaires nocturnes qu'elle croisa la route de Batman. Ils ne se connaissent pas encore très bien, du moins elle ne le connaît que de réputation. Mais l'homme chauve-souris l'intrigue et l'attire sans qu'elle sache bien pourquoi...



Derrière l'écran

- Pseudo : Juju
- Age du joueur : 25 ans
- Disponibilité RP : 5/7
- Découverte du forum : j'y étais déjà en tant que Talia
- Code du forum : Checked by the Bat
- Personnalité sur l'avatar : Anne Hathaway
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batman
Admin
avatar

Messages : 674

Age du joueur : 29

Date d'inscription : 09/10/2011

Localisation : La Batcave


MessageSujet: Re: Sélina {J'me sens tellement... Miaoow [Terminé]   Mar 25 Déc - 23:33

Tout est en ordre mademoiselle Kyle. Félicitations cheers ! Vous voici validée en tant que criminelle de Gotham City.



Fiche très agréable à lire, comme toujours. On sent une bonne maîtrise du personnage. L'unique reproche que l'on pourrait faire à cette fiche est que, si Sélina est bien née en 1983, elle aurait 29 ans et pas 31 (on est pas encore en 2014 Wink). Mais bon, étant donné qu'on n'indique nulle part sur le forum l'année prise en considération pour le RP (ce qui est un choix volontaire, pour limiter au mieux les contraintes imposées aux joueurs et donner à Gotham un atmosphère intemporel), ce genre de détails n'a même pas besoin d'être corrigé (au pire, tu peux répondre que, selon toi, les RPs de ton personnages se déroulent en 2014 Wink).

Bon jeu dans notre charmante ville infesté de curiosités costumées Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catwoman

avatar

Messages : 29

Date d'inscription : 10/06/2012


MessageSujet: Re: Sélina {J'me sens tellement... Miaoow [Terminé]   Mar 25 Déc - 23:35

Merci beaucoup Wink

Nous faut un rp du coup Batounet ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakel Peleonor
Gotham Princess & Batman's love
avatar

Messages : 501

Date d'inscription : 29/11/2011

Localisation : Avec Batou


MessageSujet: Re: Sélina {J'me sens tellement... Miaoow [Terminé]   Mar 25 Déc - 23:38

Amuse toi bien

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catwoman

avatar

Messages : 29

Date d'inscription : 10/06/2012


MessageSujet: Re: Sélina {J'me sens tellement... Miaoow [Terminé]   Mar 25 Déc - 23:39

Merci Rakel ! Un rp avec toi ne sera pas non plus de refus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rakel Peleonor
Gotham Princess & Batman's love
avatar

Messages : 501

Date d'inscription : 29/11/2011

Localisation : Avec Batou


MessageSujet: Re: Sélina {J'me sens tellement... Miaoow [Terminé]   Mar 25 Déc - 23:44

Quand tu veux, ma Rak' est à l'hôpital en ce moment mais elle pourrait te rencontrer à sa sortie, c'est pas comme si ça allait lui servir de leçon

_________________

∞ we were infinite.
we accept the love we think we deserve
Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together At skyfall. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security are your loving arms. Keeping me from harmPut your hand in my handAnd we'll stand. Let the skyfall, when it crumbles. We will stand tall face it all together
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catwoman

avatar

Messages : 29

Date d'inscription : 10/06/2012


MessageSujet: Re: Sélina {J'me sens tellement... Miaoow [Terminé]   Mar 25 Déc - 23:46

Ca marche, on se prévoit ça à ta sortie d'hôpital ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sélina {J'me sens tellement... Miaoow [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sélina {J'me sens tellement... Miaoow [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un cri du coeur
» Sixième sens...ou pas ?
» Série "Le Sixième Sens"
» [REQUETE] changer le sens de Rotation (passer de +90° à 270°)
» denier tournois henri indéterminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Inscriptions :: Fiches validées-
Sauter vers: